Ville de Beaune

CLOCHERS DE BEAUNE

JPEG - 65.4 ko

Les cloches qui ont sonnées et qui sonnent encore…

Au XIVe siècle, le clocher de Notre-Dame est édifié sous une forme pyramidale et se termine par une flèche. En 1461, la municipalité demande au chapitre de permettre l’accès au clocher pour guetter l’ennemi, donner le signal d’alarme et veiller à la sécurité des habitants. En 1575, le clocher prend feu. C’est lors de sa reconstruction en 1582 que le dôme est reconstruit dans sa forme actuelle. Au fil des siècles, les cloches de l’église sont retravaillées, fondues et renommées. En 1266, on dénombre 6 cloches. Au XVe siècle, 16 cloches sonnent (8 grosses et 8 petites), remplacées ensuite par 4 cloches moyennes et 16 petites. Ces dernières sont à leur tour fondues pour faire un carillon. A la Révolution, presque toutes les cloches des églises sont réquisitionnées pour en faire des canons. Notre-Dame en conserve seulement 3 qui sonnent toujours actuellement : Elles sont accordées en mi bémol, fa naturel et sol naturel. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, Viollet-le-Duc présente, dans son projet de restauration de l’église, un clocher gothique en pointe afin de redonner à la collégiale son style d’antan.

A Saint-Pierre, la paroisse dispose d’une tour octogonale à 2 étages et d’une flèche surmontée d’une croix. Une délibération de l’assemblée des habitants en janvier 1643 vote l’installation d’une horloge avec cadran sur le clocher (mais on ne sait si elle a été installée).

L’église de Sainte-Marie-Madeleine a, à son origine, un clocher pyramidal avec un petit clocheton à chaque angle, s’élevant à une hauteur considérable. Durant les guerres de religion, sa proximité avec le rempart en fait un danger pour la ville et il est alors ordonné de détruire l’église. Lors du démantèlement de celle-ci, le clocher et une partie de l’édifice s’écroulent. Reconstruite à partir de 1599 sur les ruines de l’ancienne église, elle est à nouveau démolie durant la Révolution.

L’église Saint Nicolas, construite au XIIIe siècle, possède 4 cloches. A la Révolution, il n’en reste qu’une seule, et en 1806, une petite cloche supplémentaire est installée. Le clocher est complètement restauré en 1988 suite aux dégâts occasionnés par la foudre en 1985.

Lors de la construction de l’Hôtel-Dieu en 1443, trois cloches constituent le trézel. Une quatrième est ensuite ajoutée. En 1901, sept cloches complètent la série et en 1944, il y a une souscription pour la douzième. Le carillon sonne encore les samedis d’été.

L’Hospice de la Charité, fondé en 1645, doit attendre la fin du XVIIIe siècle pour que la construction d’un clocher à trois cloches soit réalisée.

Crédit photo : Archives municipales de Beaune

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune