Ville de Beaune

Retour sur le tournage de La Grande Vadrouille pour fêter les 100 ans de Louis de Funès

A l’automne 1965, Gérard Oury annonce qu’il tournera un nouveau film avec Bourvil et Louis de Funès. Ce film sera tourné en partie en Côte d’Or : à Dijon, Meursault, La Rochepot, mais aussi à Beaune, et plus précisément dans le sublime décor de l’Hôtel-Dieu.

Le 31 mai débute donc le tournage de la Grande Vadrouille à l’Hôtel-Dieu de Beaune. Le Bien Public du 1er juin raconte « L’un et l’autre (Bourvil et de Funès) ont tourné ensemble hier matin, dans la cour de l’hôpital. Un peu partout des religieuses qui étaient de figurantes portaient le célèbre hennin qui était leur coiffure traditionnelle disparue depuis quelques années. Mike Marshall est là également avec sa mère, la gracieuse Michèle Morgan. On peut voir aussi le célèbre acteur anglais Terry Thomas, Marie Marquet et Andréa Parisy. Les extérieurs sont terminés. Le tournage va se produire aujourd’hui et demain dans la grande salle des pauvres  »

Rappelons-nous qu’à cette époque l’activité hospitalière est toujours en cours. Ainsi, les infirmières, médecins, patients et autres personnes travaillant à l’Hôtel-Dieu cohabitent avec l’équipe du tournage. Témoin privilégié de cette période, le personnel de l’Hôtel-Dieu, interviewé en début d’année 2013, se souvient du passage de l’équipe. M. Maurice, agent des services techniques raconte « J’ai vu le tournage de La Grande Vadrouille dans la cour d’honneur. Et j’avais soulevé le rideau de la cuisine pour voir un petit peu ce qu’il se passait et le metteur en scène m’a vu : je me suis fait enguirlandé ! Trop curieux ! ». M. Raby, ancien employé administratif, explique : « ils étaient dans la cour, il n’y avait pas de visites quand ils tournaient. Oh, ils n’ont pas tourné très longtemps en fait. Mais, par contre, on voyait plein de gens : il y a Line Renaud qui est venue, Michèle Morgan parce que son fils devait tourner, je crois. » De manière générale, l’ensemble du personnel explique qu’ils devaient se tenir à l’écart pour ne pas déranger le tournage.

Le 2 juin, le Bien Public rapporte que le l’équipe de tournage a longuement tourné dans la salle des Pauvres, mais que Bourvil et de Funès manquent à l’appel, en effet « Ce dernier a passé sa journée au bord de la Bouzaize à taquiner la truite ». Le 4 juin, le tournage se déroule à la cuverie du Musée du vin et le 5 juin, toute l’équipe part à Meursault où la mairie redevient la Kommandantur pour quelques jours. Le 7 juin, le tournage en Bourgogne se termine, cependant les deux têtes d’affiches reviennent à Beaune pour une soirée de bienfaisance organisée au Rex (actuel théâtre municipal) par le Rotary-Club en faveur de l’enfance inadaptée.

Source : Le Bien Public- mai et juin 1966
Archives municipales de Beaune, Témoignages du personnel hospitalier de l’Hôtel-Dieu (entretiens de M. Maurice et M. Raby)

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune