Ville de Beaune

Décor et production florale de la Ville

Le Fleurissement de la Ville est largement basé sur la diversité végétale

Production d’une grande diversité de plantes

Le fleurissement de la Ville est largement basé sur la diversité végétale.

Environ 90 000 plantes sont produites par la Ville chaque année. La particularité du fleurissement de la Ville vient de la grande diversité des plantes utilisées. Ainsi, pour le décor estival, c’est plus de 540 espères et cultivars qui sont utilisés dans les massifs, jardinières et suspensions de toute la ville.

Ainsi, nous cultivons :

  • 5 cultivars d’Alysse,
  • 6 cultivars de Choux d’ornement,
  • 7 cultivars de Bégonias, et de Cosmos,
  • 10 cultivars de Pélargonium,
  • 12 cultivars d’Impatiens,
  • 17 cultivars de Mufliers,
  • 19 cultivars de Tagètes, etc...

Mais aussi des espèces peu utilisées comme les : Cosmidium, Dolicos, Echium, Gilia, Lagurus , Leonotis, Zinnia angustifolia, etc...

Cette diversité pourrait paraître excessive mais elle permet toutes les libertés d’association de couleur de forme et de texture de feuillage.

Composition des massifs fleuris

Vous verrez dans nos massifs, des associations de couleurs pastel en camaïeu, ou des couleurs primaires saturées en opposition.

JPEG - 59.6 ko
Av de Gaulle : Printemps 2003
JPEG - 56.2 ko
Porte Saint Nicolas : printemps 2003

Dans ces associations il y a toujours la place pour une plante d’architecture particulière, qui va structurer le massif ou bien alléger la composition.

Une Graminée, un Léonotis, un Delphimium ou une Artémise, apporte originalité et distinction, et finalement de l’intérêt à la composition.
JPEG - 66.6 ko
Rue Paul Chanson : été 2004


La volonté affirmée du fleurissement de Beaune réside dans
l’association systématique des plantes vivaces aux plantes annuelles
traditionnellement utilisées dans les massifs floraux.

Des plantes comme les Delphiniums, les Sauges, les Artémises, et bien d’autres encore, sont installées dès le mois de mars au profit des plantations printanières.
Ces plantes installées depuis plusieurs mois ont un développement et un effet optimal pour la saison estivale.

Nous pensons enfin, que l’avenir du fleurissement et ses possibilités d’extension passe par l’utilisation des plantes vivaces (hemicriptophytes et géophytes), aussi bien associées aux plantes annuelles qu’installées dans des plates bandes, en accompagnements d’arbustes.

JPEG - 53.6 ko
Place Colbert : été 2004

L’utilisation raisonnée des végétaux pérennes adaptés au sol et à la région devrait permettre tout en appliquant les concepts du développement durable, d’assurer un décor végétal agréable et accueillant à notre ville.

- C’est dans cet esprit, à titre d’exemple, qu’est étudié par la Ville, la réalisation d’une coulée verte importante, sur la vallée de la Bouzaise, à partir du Parc de la Bouzaise. Cette vallée est en cours de protection dans le cadre de la révision du POS (Pan d’Occupation des Sols).

Compositions florales suspendues

Le fleurissement de Beaune c’est encore, les compositions florales suspendues installées dans les rues piétonnes et sur les boulevards circulaires entourant la ville fortifiée, que les services de la ville ont inventées dans les années 1980.

Nous veillons au maintien de la quantité des massifs pour en garantir la qualité. Ainsi, leur localisation est étudiée, les couleurs sont choisies, en fonction de leur environnement.

Il en est de même avec les plantations hors sol qui sont retenues strictement en relation avec le patrimoine bâti.

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune