Ville de Beaune

Du couvent des Ursulines à l’Hôtel de Ville

L’administration municipale, trop à l’étroit dans les bâtiments de la place Monge, s’est portée acquéreur du couvent des Ursulines vendu comme bien national le 17 frimaire an 2 (7 décembre 1793).

Les soeurs Ursulines établies à Beaune depuis 1626 assuraient en particulier un enseignement auprès des jeunes filles des familles notables.

Le 28 juin 1815 un incendie ravage une partie des toitures du bâtiment. Cet incendie est à l’origine des nombreux travaux qui donnent à l’édifice l’aspect que nous connaissons. En octobre 1815 les bâtiments, situés le long de la rue de L’Hôtel de Ville actuelle, sont démolis. En 1818 les sculpteurs Bonnet père et fils réalisent le fronton.

En 1824 est percée la petite rue qui permet d’accéder aisément à l’Hôtel de Ville. Cette rue porte le nom de Maurice Emmanuel depuis 1939.

Le Musée des Beaux-Arts était installé à l’emplacement de l’ancienne chapelle des Carmélites. Cette partie du bâtiment a été totalement reconstruite au 19e siècle tout comme les bâtiments de l’aile droite qui abritent aujourd’hui la salle des fêtes.

L’Hôtel de Ville est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1946.

Une conférence sur les trois copies d’oeuvres de Jean-Siméon Chardin exposées dans le vestibule de la salle du Conseil Municipal de l’Hôtel de Ville de BEAUNE aura lieu le 27 novembre 2010 à 16h00.
Pour plus d’information sur cette conférence voir l’article "Conférence Une heure, une oeuvre. De l’original à la copie : trois copies d’œuvres de Jean-Siméon Chardin à l’Hôtel de Ville de BEAUNE"

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune