Ville de Beaune

Evénement autour de Georges Henri Rivière, un des fondateurs du musée

Un des pères fondateurs des musées de société célébré au MuCEM de Marseille : Georges Henri Rivière

Le MuCEM à Marseille vient de rendre hommage au travail muséographique de Georges Henri Rivière, au cours de sa dernière exposition : Georges Henri Rivière : Voir c’est comprendre.

Le musée du Vin de Bourgogne à Beaune : héritage de Rivière en région

Georges Henri Rivière (1897-1985), conservateur du Musée National des Arts et Traditions Populaires (devenu le MuCEM à Marseille) à Paris, ethnologue et muséographe réputé, a participé à la fondation de nombreux musées et s’est investi dans les années 1945-1960 à Beaune dans la création et le développement du musée du Vin de Bourgogne dans l’hôtel des ducs de Bourgogne.

PNG - 295.7 ko
Vue de l’exposition à Marseille avec des objets prêtés par le musée du Vin de Bourgogne
© Musées de Beaune

Il choisit de mettre en avant la viticulture des époques pré-phylloxériques, avant les années 1880-1890, et avant la modernisation des travaux de la vigne et du vin. Le musée du Vin de Bourgogne devient ainsi l’un des premiers musées de société de province.

La journée d’étude organisée par la FEMS (Fédération des Ecomusées et des Musées de Société) en janvier 2018 au MuCEM, L’héritage de Georges Henri Rivière dans les écomusées et les musées de société entre rupture et continuité, a permis de retracer l’histoire de l’invention d’une nouvelle muséologie par Rivière, ainsi que l’évolution de l’héritage du muséographe en région.

La patrimonialisation de la Bourgogne viticole par Georges Henri Rivière

Rivière met en œuvre une muséographie révolutionnaire pour l’époque en prenant en compte le contexte ethnographique. Encore aujourd’hui, la base de la présentation des collections reste inspirée par Georges Henri Rivière qui, avec ce musée, inaugurait son travail muséographique sur la société française traditionnelle. A ce titre, le musée du Vin de Bourgogne reste l’un des derniers témoignages de la muséographie de Rivière.

Rivière fait entrer dans le musée la vie des communautés vigneronnes, sur lesquelles il pose un regard culturel et patrimonial. Les sociétés vigneronnes sont représentées par des objets témoins, choisis avec justesse pour témoigner de savoir-faire anciens et des traditions.

Colloque national : Montrer et interpréter la vigne et le vin

Par l’association des Climats du vignoble de Bourgogne – Patrimoine mondial.
Jeudi 28 et vendredi 29 novembre à Beaune

Ce colloque s’intéressera à la description et à l’analyse des modes d’interprétation de la culture viticole. Différentes problématiques seront soulevées autour de la mise en patrimoine de la vigne et du vin et de la mise en valeur du paysage viticole. Il s’agit là de se questionner sur la manière dont la viticulture a été patrimonialisée, montrée, interprétée au cours du XXe siècle. Le dynamisme du secteur œnotouristique en France et en Europe se traduit ainsi par une multiplication des propositions de lieux de découverte de la vigne et du vin : des musées aux cités en passant par les centres d’interprétation, les caves aménagées en espaces de médiation et les routes du vin.

Nouvelle publication

Catalogue des outils et des gestes de la vigne et du vin du Musée du vin de Bourgogne de Beaune

Réalisé à partir des collectes d’objets d’André Lagrange, le Catalogue des outils et des gestes de la vigne et du vin du Musée du vin de Bourgogne de Beaune, dont la première publication date de 1965, fera prochainement l’objet d’une réédition critique. Cette nouvelle parution a été éclairée par les études récentes données lors de la réunion scientifique qui a eu lieu à Beaune en novembre 2014. L’ensemble devrait bientôt être publié sous la direction de Jean-Pierre Garcia avec le soutien de la Ville de Beaune et du Centre Beaunois d’Etudes Historiques.

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune