Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Les maires de Beaune

Article

Paul BOUCHARD : 1871-1874, 1882-1898

JPEG - 5.3 ko
Paul Bouchard, fils de Joseph Théodore Bouchard (fondateur de la maison de vins Bouchard Aïné et Fils) est né le 23 juillet 1814. Négociant en vins, il prend la succession de son père en 1840. Il adhère au Réveil de la Côte d’Or, loge maçonnique de Beaune. En 1876, il abjure le catholicisme par une lettre qu’il adresse à l’évêque de Dijon. Avec son ami Eugène Réveillaud, ils lancent le Réformateur Républicain, un périodique beaunois qui publie quelques numéros seulement. Il est à l’origine de la construction du Temple protestant qui est inauguré dans le quartier Saint-Jean le 22 mars 1891.
Il entre au conseil municipal de la Ville de Beaune en 1860. Républicain, il occupe le poste de sous-préfet de Beaune de septembre à décembre 1870. Il est également conseiller général de Beaune Nord de 1871 à 1895. Nommé une première fois maire de Beaune en 1871, il est destitué par le président Mac Mahon en 1874. Il est ensuite élu en 1882 et reste en charge jusqu’à sa mort en 1898.
Lors de son premier mandat, il envisage la création d’une école communale de garçons, projet qui sera achevé durant son second mandat puisqu’elle inaugurée le 12 août 1885. Les réalisations municipales durant son deuxième mandat sont multiples, avec une attention particulière donnée à l’enseignement. En décembre 1882, l’école communale de filles est installée dans la chapelle Saint-Etienne. Un collège d’enseignement secondaire pour jeunes filles est ouvert en 1883. L’école de viticulture ouvre ses portes en 1884 et le collège est agrandi en 1897. Il reçoit la visite du président Sadi Carnot le 10 octobre 1888. Il s’intéresse également à la culture et créé un poste de conservateur des musées en 1890. A la fin du XIXe siècle, les infrastructures beaunoises sont en pleine évolution : la ligne de tramway Beaune Arnay-le-Duc est ouverte en 1891. La même année, la caserne de cavalerie du 16e Chasseurs s’installe près du quartier Saint-Nicolas. La ligne téléphonique Beaune-Dijon est ouverte l’année suivante. Parmi ces grandes réalisations, la plus notoire est la création du parc de la Bouzaize dont il est l’initiateur, ce qui lui vaut l’érection d’un monument à sa mémoire inauguré au dessus de la source le 6 août 1899.
Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional