Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Les maires de Beaune

Article

Jean-Louis PESTE : 1874-1876

JPEG - 15.1 ko
Né à Savigny-lès-Beaune, Jean-Louis Peste fait ses études au collège de Beaune où il obtient son baccalauréat Sciences et Lettres avec la mention très bien. Poursuivant ses études supérieures dans la capitale, il devient docteur en médecine de la faculté de Paris à l’âge de 22 ans. Après quatre années d’exercice dans les hôpitaux parisiens, il revient à Beaune en 1846 et ouvre un cabinet de médecine rue de Lorraine. Dans les années 1850, il soigne à plusieurs reprises les malades du choléra à Saint-Jean-de-Losne et à La Rochepot, et est ainsi nommé médecin des épidémies de l’arrondissement de Beaune en 1859. En 1860, il rejoint le corps médical de l’Hôtel-Dieu où il exerce tout le reste de sa carrière. Lors de la guerre de 1870, il se rend à Nuits-Saint-Georges pour soigner les blessés, ce qui lui vaut d’être nommé président de la Société de secours aux blessés des armées de terre et mer. Son action envers les malades reste très marquée jusqu’à la fin de sa vie et est perpétuée par sa famille car sa fille Jeanne-Louise, épouse du baron du Bay, lègue un vaste domaine à l’Hôtel-Dieu en 1924.
Le 9 février 1874, il est nommé maire de Beaune et succède à Paul Bouchard. Conservateur, c’est avec difficultés que son mandat commence car lors de la première séance de conseil municipal, son opposant Paul Bouchard est élu secrétaire de séance et l’ancienne équipe municipale est soutenue par la population, comme le démontrent les élections de novembre 1874. La priorité donnée à l’enseignement par la municipalité de Paul Bouchard est poursuivie par celle de Jean-Louis Peste, et le projet d’école communale de garçons est maintenu. En 1876, le climat politique français change à nouveau de tendance puisque les Républicains l’emportent sur les Conservateurs lors des élections législatives. Un nouveau maire est alors nommé en 1876, Justin Edouard.
Portrait accompagnant l’article : Ce portrait est supposé être celui de Jean-Louis Peste. Merci à tout lecteur qui aurait des informations à ce sujet de nous faire savoir si elle est juste.
Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional