Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Edifices et monuments > LES CINEMAS ET SALLES DE SPECTACLES

Article

CINEMA PATHE

JPEG - 26.9 ko
La première salle de cinématographe à Beaune est ouverte le 10 novembre 1910 : le cinéma Pathé, au 11 avenue de la Gare, sous la direction de Maurice Spiès. Elle est aménagée dans une maison inoccupée depuis un long moment. Le Journal de Beaune, dans son édition du 12 novembre 1910 relate l’événement de la manière suivante : « C’en est fait des tristes soirées d’hiver ! Plus d’ennui avec un établissement de ce genre ». La soirée d’ouverture est un succès, malgré le chauffage qui ne fonctionne pas. Cet incident n’empêche pas le public venu en masse d’admirer la qualité de projection qui s’offre à eux « Jamais nous n’avions vu des tableaux si fixes et si nets. Pas un tremblement ! ».
Les films proposés aux Beaunois sont de tous genres, complétés par le Pathé Journal.
Le cinéma Pathé participe à l’animation de la vie locale. En 1913, il demande l’autorisation de projeter en plein air tous les samedis et dimanches des mois d’août et septembre. Les habitants de l’avenue donnent leur autorisation sous forme d’une pétition qu’ils adressent au maire.
La Première guerre mondiale marque un ralentissement dans l’activité du cinéma qui ferme momentanément ses portes. Le directeur, M Spiès, est victime d’une rumeur qui l’accuse d’être un espion allemand, alors qu’il est allé rejoindre son régiment à Versailles.
Les projections reprennent le 9 décembre 1916. Le 8 mai 1918, un concert est donné au profit des prisonniers de guerre de l’arrondissement de Beaune dans la salle de cinéma.
La fin de la guerre marque un tournant dans les programmes proposés au public. En effet, avec les soldats du Camp américain, les comics et les drames du far-west font leur apparition sur les écrans du cinéma Pathé.
En 1921, il change de nom et devient l’Eden Cinéma, poursuivant ses activités jusqu’au lendemain de la Seconde guerre-mondiale, avant de fermer définitivement ses portes.
Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional