Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Edifices et monuments

Article

MONUMENT SADI CARNOT

JPEG - 38.5 ko
En 1894, suite à l’assassinat du Président de la République Sadi Carnot à Lyon le 24 juin, un comité est constitué dans l’arrondissement de Beaune pour l’érection d’un monument à sa mémoire. Un premier projet prévoit sa construction à Nolay, ville dans laquelle se trouve un buste de Lazare Carnot, son grand-père. Mais c’est finalement Beaune, « sa ville d’adoption », qui est retenue. La décision est prise par la délibération du conseil municipal du 14 octobre 1895, approuvée par décret ministériel le 16 août 1896. Le président du comité local, Paul Bouchard, également maire de Beaune, lance une souscription publique qui recueille le soutien du Président de la République et de plusieurs ministres. Beaune gardera ainsi en souvenir « …celui qui, en servant si dignement son pays, s’est attiré personnellement l’estime du monde entier et à contribué puissamment à remettre la France au rang qui lui appartient parmi les nations. »
Le statuaire retenu pour la réalisation du monument est Georges Loiseau-Bailly, un artiste bourguignon qui s’est vu décerner de nombreux prix. Il travaille sur ce projet avec l’architecte Maxime Deschamps. Trois figures sont représentées sur le monument : un génie assis gravant l’épitaphe, une Immortalité tenant un flambeau et le buste de Sadi Carnot.
Plusieurs inscriptions sont gravées : sur le socle « Tout ce que j’ai de force et de dévouement appartient à mon pays (message du 3 décembre 1887) » ; sur la pyramide « Député de l’arrondissement de Beaune 1871-1887 » et « Président de la République 1887-1894 ». Le monument est érigé sur la place Carnot, du nom de son grand-père Lazare Carnot.
L’inauguration donne lieu à une grande fête le 27 septembre 1896 à 14 heures, précédée par l’inauguration du monument des Combattants de 1870-1871. Le programme des festivités est chargé : un concert est donné par les harmonies et les fanfares de la région beaunoise, un spectacle est joué sous le marché couvert en milieu d’après-midi, les places de l’Hôtel de Ville et Carnot sont illuminées. A 19 h, un banquet est offert à l’Hôtel de Ville, suivi d’un concert à 20h30 sur la place Carnot pour clore la fête.
Le 3 décembre 1941, les éléments en bronze sont réquisitionnés par la Direction des industries mécaniques et électriques pour être fondus. Le monument n’ayant jamais été remplacé, seules les photographies et les cartes postales anciennes nous permettent de nous le représenter.

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional