Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Edifices et monuments > PATRIMOINE RELIGIEUX

Article

CHARTREUSE DE FONTENAY

JPEG - 31 ko
Destruction de la Chartreuse de Fontenay, près de Beaune.
Le 5 janvier 1329, Eudes IV et son épouse Jeanne de France, décident de fonder le couvent des Chartreux à Fontenay aux portes de Beaune. Sa construction commence en 1332 pour s’achever vers 1361, année où la fondation de la Chartreuse de Beaune est confirmée par le roi Jean le Bon.
Elle est détruite une première fois pendant les guerres de religion. En effet, le samedi 30 avril 1569, sous le commandement de Casimir-Wolfgang de Bavière, duc des Deux-Ponts, 40000 huguenots allemands mettent le feu à la Chartreuse de Fontenay. Les bâtiments ayant résisté à l’incendie sont détruits le lendemain dimanche 1er mai 1569. Une autre armée détruit 13 cellules du grand cloître et une grange située près du moulin. A partir de 1571, les Chartreux résident dans un couvent à moitié en ruine. La reconstruction des bâtiments se termine en 1602, année où l’église est consacrée.
C’est un court répit pour le monastère des Chartreux. En effet, en 1636, il subit les attaques du maréchal Gallas, général de l’empereur d’Autriche Ferdinand II. Cette fois, le couvent a du mal à renaître de ses cendres. Il faut attendre la fin du XVIIe siècle pour que la reconstruction soit achevée. En 1695, le monastère est enfin habité par 16 religieux de chœur, 6 convers et 12 domestiques.
Les moines Chartreux vivent en toute tranquillité pendant un siècle, jusqu’à la tourmente révolutionnaire. En 1790, l’église et le cloître sont démolis. Le reste des constructions, le porche de l’église et 250 ouvrées de vignes sur Beaune sont vendus comme bien national à Barthélémy Masson-Marmelat père pour le prix de 68 572 livres.
Il ne subsiste aujourd’hui de l’ancien monastère qu’un portail du XVIIe siècle sur la route de Verdun.
Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional