Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Edifices et monuments

Article

De la Maison J. Calvet & Co à la Porte Marie de Bourgogne

JPEG - 39.7 ko
Jean-Marie CALVET a créé en 1818 à Tain l’Hermitage, avec quelques associés, une maison de négoce en vins « Calvet, Richard et Roches ». Dès 1823, cette maison devient la maison « J. Calvet & Co ». Quelques années plus tard, elle s’installe à Bordeaux. L’entreprise se développe sous la direction du fils du fondateur, Octave CALVET (1827-1886).
C’est en visitant la Bourgogne dans les années 1880 qu’il décide d’installer une filiale à Beaune. Il signe un contrat en 1885 avec Pierre PONNELLE qui acquiert, pour le compte de la société Calvet, le fonds de commerce et le stock d’un négociant de Santenay, Albert PASSIER (1845-1921).
Jean CALVET (1891-1946), le fils d’Octave, succède à son père en 1889 et met fin au contrat de la maison avec Pierre PONELLE. Il décide de fonder une maison de négoce à Beaune. La direction en est confiée à Albert PASSIER qui le décide très vite à faire construire des bureaux et des caves. Des terrains situés boulevard Madeleine, au pied des remparts, sont achetés en 1891. Une vaste construction comprenant caves, bâtiments d’exploitation et administration est entreprise en 1892 sous la direction de l’architecte beaunois, Maxime DESCHAMPS. Pour la façade, ce dernier s’inspire des bastions, la maison étant construite le long du rempart et comprenant deux tours : la Tour des Poudres et la Tour des Billes. La Grosse Tour est achetée aux héritiers de M. de la MAILLAUDERIE en 1908.
La filiale de Beaune prend très vite une grande importance dans le négoce bourguignon. La maison choisit comme symbole un aigle royal qui prend son envol en tenant dans ses serres un cartouche où se lit en gros caractère le nom Calvet.
En 1983, l’entreprise familiale, qui a employé jusqu’à 150 salariés, est rachetée par la firme anglaise WHITBREAD.
En juillet 1996, la Ville de Beaune décide d’acheter les bâtiments de la maison Calvet afin d’y installer la Maison des Associations et certains équipements culturels. En 1999, le conseil municipal décide de faire réhabiliter l’ensemble et de créer le parking des Chanceliers.
L’aménagement des salles du musée des Beaux-Arts débute en 2000. La première exposition qui est inaugurée dans ces lieux le 18 novembre 2001 est « Bruges à Beaune, Marie, l’héritage de Bourgogne ». Le nom « Porte Marie de Bourgogne » commence alors à entrer en usage, en hommage au rôle joué par la Ville de Beaune dans la défense des droits de la duchesse Marie de Bourgogne face au roi de France Louis XI.
L’Office de Tourisme s’installe à son tour dans le bâtiment en 2002 et l’école des Beaux-arts en 2006.
En 2010, les travaux de construction de la salle de spectacle La Lanterne magique sont entrepris. Elle est inaugurée le 1er octobre 2011.
Les Archives municipales de Beaune conservent le fonds d’archives de la maison Calvet qui retrace ses activités, en passant par l’approvisionnement et le stockage des vins et des alcools, les services commerciaux, des documents figurés et une collection d’étiquettes et de matériel publicitaire.
Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional