Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Les personnalités du pays beaunois

Article

Pierre-Joseph BRENET : le dernier maître de poste du relais de Beaune


Le système de poste aux chevaux fut instauré par Louis XI qui, désirant faire parvenir ses lettres au plus vite à destination fait établir sur des itinéraires précis des relais également espacés tenus chacun par un chevaucheur du Roi. Ce n’est qu’Henri IV qui créa la poste aux chevaux proprement dite, destinée à procurer à tous les voyageurs des chevaux, à faire parvenir le courrier, et bien souvent à faire office d’auberge. Le système de la poste aux chevaux a subi bon nombre de changements, jusqu’à ce qu’au milieu du XIXe siècle, il soit totalement supprimé au profit du chemin de fer.
Pierre-Joseph Brenet
Pierre Joseph Brenet est né à Grande-Rivière dans le département du Jura en 1818. Il s’est marié avec Anne Dominique Bizouard le 3 juin 1839 à Pouilly-en-Auxois. Les documents provenant des Archives municipales nous donnent bon nombre d’informations sur son activité et sur les relais de poste à chevaux de manière générale. Pierre-Joseph Brenet devient maître de poste à Beaune en 1840 à l’Hôtel de la Poste anciennement Hôtel de l’Arbre d’Or et garde ce poste jusqu’en 1872, date à laquelle une mesure est prise afin de limiter les relais de poste sur tout le territoire. Il sera également maître de poste au relais de Bligny-Sur-Ouche.
L’Arbre d’Or et l’Hôtel de la Poste
On trouve trace de l’Arbre d’Or pour la première fois dans les papiers publics en 1680. Une enseigne en fer doré où figurait un arbre d’or sera longtemps présente au fronton de l’auberge, elle se trouve à présent dans les collections du Musée des Beaux-Arts.
L’établissement sera vendu par la fille de Pierre-Joseph Brenet, Reine Grandmottet-Brenet, en 1895. En 1904, il est à nouveau racheté par Victor Chevillot, il restera dans la famille pendant plusieurs générations. En 1991, l’établissement, devenu un hôtel renommé ouvrira à nouveau ses portes après une totale rénovation, à sa tête se trouve Marc Chevillot, petit fils de Victor.
Crédit photo : Archives municipales de Beaune

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional