Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Archives > Trésors d’archives > Vigne et Vin

Article

Le vin et la mode : l’exemple de Patriarche

Alors que les Archives municipales sont en train de classer le très beau fonds Patriarche reçu en dépôt cette année, quelques belles découvertes se font jour.
Toujours en avance en termes de communication, André Boisseaux, à la Patriarche a très vite compris l’intérêt d’une alliance entre le vin et le monde de la haute couture. Un grand vin, comme un grand couturier, porte haut les couleurs de l’excellence française.
C’est pourquoi, la Maison Patriarche fait appel à de grands stylistes pour réaliser ses affiches. Ici, une magnifique affiche de 1951 réalisée par Pierre-Laurent Brenot, un grand artiste surnommé « le père de la Pin-up française ». Né le 8 juillet 1913 dans le quatorzième arrondissement de Paris, Pierre-Laurent Brenot entre à l’Ecole Estienne en 1928. A côté de sa formation littéraire, il entreprend une formation de dessinateur.
Repéré par son coup de crayon, Brenot est embauché par la maison Fashionable, à Montmartre, propriété du tailleur Chattard. Cette première expérience lance définitivement la carrière extraordinaire de Pierre-Laurent Brenot qui travaille ensuite pour Christian Dior, Balenciaga, Lanvin ou encore Nina Ricci.
Pierre-Laurent Brenot diversifie son activité et réalise également des portraits de nombreux artistes comme Arletty, Brigitte Bardot, Boris Vian ou Jean-Claude Brialy. Enfin, Pierre-Laurent Brenot est reconnu comme étant un des très grands affichistes des années 1950-1960 aussi bien pour le cinéma puisqu’il illustre entre autres l’affiche de la Mariée était trop belle ou encore de Caroline Chérie, que pour des salles de spectacle de premier plan comme le Lido, Bobino ou le Moulin Rouge.
Les talents d’affichiste de Brenot sont également reconnus sur le plan publicitaire et de nombreuses entreprises font appel à lui pour leurs affiches et pour leur marketing. C’est le cas notamment des Chocolats Poulain Vittel ou Lustucru et bien d’autres.
Cette notion de markerting a été très tôt intégrée par la maison Patriarche : dès 1951, Pierre-Laurent Brenot réalise pour la maison de négoce. Cette affiche, datée par l’artiste d’octobre 1951, est très représentative à la fois du travail de Brenot et de la vision que Patriarche souhaitait donner de ses grands vins : sensualité, volupté, subtilité et luxe, le trait de Brenot reprend bien tous les codes de la haute couture appliqués aux grands vins de Bourgogne.
L’homme en tenue de soirée tient un verre de vin rouge associé ici au caractère masculin. Face à lui se tient une femme lascive, fascinée, envoûtée à la fois par les propos de son interlocuteur et par le nectar qu’il lui tend. Art de vivre, luxe, telle est l’image véhiculée par le trait caractéristique du grand affichiste qu’est Pierre-Laurent Brenot.

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional