Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Culture et loisirs > Musées et expositions > Musées : événements et actualités > Collections Etienne-Jules Marey

Article

L’histoire du musée

L’histoire du musée

Créé en 1955 sous le mandat de Roger Duchet et à l’initiative du professeur Alfred Fessard du Collège de France, et de Lucien Bull, sous-directeur de l’Institut Marey, il a présenté l’œuvre et la vie d’Etienne-Jules Marey (Beaune, 1830 - Paris, 1904), savant physiologiste réputé, qui fut l’inventeur de la chronophotographie en 1882 - analyse du déroulement d’un mouvement par la photographie - et le précurseur du cinématographe en réalisant le premier film scientifique au monde en 1889.
Appareils, maquettes, graphiques, documents, chronophotographies et films ont ponctué son parcours. Une grande partie des documents provenait de dépôts à caractère permanent du Collège de France, où Marey était professeur. Une politique d’expositions doublée d’acquisitions et de publications a été menée depuis 1991 à Beaune afin de rendre hommage à Marey, dont le point d’orgue fut en 1995, lors du centenaire du cinéma, l’importante exposition Marey, pionnier de la synthèse du mouvement, accompagnée du colloque international Marey-Muybridge.
La collection du Musée Marey est fondée sur les dépôts « à caractère permanent » du Collège de France entre 1955 et 1978 (plus de la moitié des collections du musée), mais aussi sur les dons des descendants de Marey (le dernier remontant à 2001), d’érudits locaux qui ont côtoyé Marey et du mécénat de la Société Primagaz principalement dans les années 1990. Ce fonds a été renforcé par des acquisitions de la ville. La collection très variée (chronophotographies, livres, manuscrits, appareils, dessins...) en fait un ensemble cohérent et unique en France. Elle représente environ 4000 objets inventoriés.
En dehors du Collège de France, les autres déposants sont : des descendants de Marey avec le dépôt d’Etienne Blascheck, petit-fils de Marey, en 1974 ; la S.H.A.B, ancienne société d’histoire et d’archéologie de Beaune, avec le dépôt en 1975 du don fait par Germaine Callais, fille d’Auguste Dubois, ancien maire de Beaune pour le compte du Musée Marey ; la Cinémathèque française en 1999, enfin un déposant privé et collectionneur italien, Paolo Vampa, avec le dépôt de 2000 à 2014 d’œuvres de Paolo Gioli, un artiste italien contemporain qui fut exposé à deux reprises au musée. Le reste de la collection a été constitué par des dons et des acquisitions.
JPEG - 47.8 ko
E. J. MAREY, Vol d’une colombe, vers 1887, chronophotographie sur plaque fixe, agrandie par Nadar, Musée Marey, Beaune. Photo : J.-C. Couval
Depuis la fermeture du musée à la fin de l’année 2004 en raison de la non-conformité de l’accès réservé au public, une campagne de conservation préventive et de restauration a été mise en place avec le soutien de la Direction des Musées de France. Les collections ont été transférées dans les nouvelles réserves du musée des Beaux-arts, Porte Marie de Bourgogne. Elles rejoindront les espaces qui jouxtent les Ateliers du cinéma de Claude Lelouch, inaugurés en novembre 2015, afin d’intégrer la future « Maison du Mouvement et de Marey ». Cette Maison aura pour vocation de placer les collections Marey au cœur d’un projet culturel interdisciplinaire et dynamique mêlant les sciences (l’aérodynamique, la médecine, les neurosciences, l’aéronautique), les arts (le cinéma, la photographie, les arts plastiques, la danse) et le numérique. Dans cette attente, des manifestations sont organisées pour mettre en valeur les collections qui restent ouvertes aux chercheurs.
Depuis longtemps, le musée a cherché à ouvrir ses collections en faisant appel, tant sur le plan scientifique qu’artistique, à des créateurs et à des chercheurs.
Ainsi, en 1992, Harold Edgerton et ses célèbres photographies d’objets en mouvement, Michel Hans, Paolo Gioli, Chrystèle Lerisse et Silvio Wolf ; en 1993, l’artiste Alexandra Allard, qui a fait depuis deux importantes donations au Musée Marey. L’artiste italien Paolo Gioli a également été mis à l’honneur en 2010/2011, aux côtés d’A. Allard et du cinéaste Cédric Klapisch.
Une association des Amis de Marey s’est créée en 1974, afin de promouvoir et de soutenir le musée et les travaux du savant. Elle se nomme depuis 2002 l’association des Amis de Marey et des musées de Beaune : cliquez ici

Rechercher sur ce site :
{Bienvenue sur le site de la Ville de Beaune : découvrir Beaune,vivre à Beaune, vignobles, Bourgogne} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional