LA PORTE SAINT-MARTIN  

JPEG - 39.2 ko

En 1477, la porte Saint-Martin est déjà citée dans les textes. Située à l’Est de la ville, elle s’ouvre sur le faubourg qui porte le même nom. C’est cette porte qu’on emprunte pour se rendre à Montbard et Paris.
Réédifiée en 1638, elle est à nouveau réaménagée en 1765 sous le mandat de Jean-François Maufoux qui, en transformant le bastion Saint-Martin en esplanade, donne naissance au square des Lions. La porte médiévale est alors transformée et perd sa fonction défensive.

La porte fait l’objet d’un projet de modification entre 1841 et 1844. A la demande des habitants qui ont rédigé une pétition, il est prévu de changer sa direction,. En effet, elle les oblige à faire un détour pour se rendre faubourg Saint-Martin, à la Montagne, ou pour les commerçants qui utilisent cette voie pour vendre sur le marché. L’idée retenue est de faire passer la route entre les deux Lions, afin d’aboutir sur la place Saint-Martin. Ce projet ne voit finalement pas le jour. La porte est finalement détruite autour des années 1887-1888.

Crédit photo : Archives municipales de Beaune