BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE  

JPEG - 49.4 ko

En 1803, suite aux réquisitions révolutionnaires dans les différents couvents de Beaune, et notamment la bibliothèque du Chapitre, le conseil municipal prévoit d’installer une bibliothèque municipale dans le nouvel Hôtel-de-Ville. En 1804, elle trouve place finalement dans un bâtiment contigu à l’église Notre-Dame, dans la grande salle du Chapitre. Dès le mois de mars, elle ouvre au public qui peut alors consulter ses nombreux ouvrages. La bibliothèque s’enrichit au fil des ans, notamment avec le don de 2116 volumes par Marie-Thérèse Gauvain.
De 1833 à 1839, la Ville de Beaune négocie avec la Fabrique de Notre-Dame l’échange du bâtiment qui abrite la bibliothèque contre le presbytère situé place Saint-Pierre. L’acte est signé le 23 mai 1839.
En 1838, alors que plus de 30 000 ouvrages sont conservés, ceux-ci sont transférés à l’Hôtel-de-Ville (à la place de l’actuel service des Archives municipales) et le service ouvre ses portes le 2 janvier 1839. Après de nombreux travaux d’aménagement, la bibliothèque est de nouveau transférée en 1937, rue de la Poste (actuelle rue de l’Enfant). Cette décision est hâtée par l’incendie survenu à la mairie en 1936. Enfin, elle s’installe dans l’ancien couvent des Minimes en octobre 1976.

Crédit photo : Archives municipales de Beaune