Ville de Beaune
Gaspard Monge (Beaune, 1746 - Paris, 1818)
JPEG - 4.6 ko
© Couval

Né en 1746 à Beaune où son père est rémouleur ; Gaspard Monge fréquente le collège des Oratoriens où il se fait très tôt remarquer pour ses aptitudes en mathématiques.
A 17 ans, il lève un plan de sa ville natale avec une telle minutie qu’il est aussitôt admis au collège de Mézières ; mais il ne peut y jouer qu’un rôle subalterne du fait de ses origines sociales. C’est toutefois là qu’il jette les bases de la géométrie descriptive appliquée à la stéréotomie.

Dès l’âge de 34 ans, il est reçu à l’Académie royale des Sciences et devient professeur de mathématiques et de physique.

En 1792, il est nommé ministre de la Marine, il rénove alors l’armement des troupes en guerre et publie ’L’art de fabriquer les canons’.

En 1796, le Directoire l’envoie en Italie où il est chargé de rapatrier les œuvres d’art en France puis, en 1798, il participe à la campagne d’Egypte avec Bonaparte et devient sénateur en 1799.

En 1804, il est fait comte de Péluse du nom d’une localité égyptienne.

Monge est l’un des fondateurs de l’Ecole centrale des travaux publics qui deviendra l’Ecole Polytechnique.

En disgrâce après la seconde Restauration, le grand savant meurt en 1818 sans aucun hommage officiel.

En 1989, ses cendres ont été déposées au Panthéon.

Sur la place bien nommée place Monge, se trouve un monument, réalisé par le sculpteur bourguignon François Rude, qui rend hommage au célèbre mathématicien.

Le Musée des Beaux-Arts de Beaune conserve un portrait d’apparat de Gaspard Monge peint par l’artiste beaunois Jean Naigeon, ce tableau fut la première commande passée par la Ville de Beaune pour son futur musée. Dans ce tableau, Monge porte le costume de Président du Sénat et arbore la Légion d’honneur et la Couronne de fer, distinction remise à l’honneur sous Napoléon.

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune