Ville de Beaune
Charles Aubertin (Beaune, 1829-1902)

Charles Aubertin est une des figures emblématiques de la société érudite beaunoise du XIXe siècle.
Fils d’Antoine-Charles-Xavier Aubertin, horloger jurassien, et de Pierrette Arcoly, Charles Aubertin naquit à Beaune le 15 avril 1829. Peu de renseignements nous sont parvenus sur ses années d’études, nous savons seulement qu’il connaissait parfaitement le latin, le grec et l’allemand. Il épouse Anne-Julienne-Félicité Vinceneux.

Fortement impliqué dans la vie savante beaunoise, il figure parmi les fondateurs de la SHAB (Société d’Histoire et d’Archéologie de Beaune) dont il fut secrétaire de 1852 à 1875 puis vice-président de 1896 à sa mort en 1902.

En 1853, Charles Aubertin fonde le musée archéologique de Beaune et en demeure le conservateur jusqu’en 1871, date à laquelle la municipalité ferme le musée. Aubertin exerce alors, de 1875 à 1879, les fonctions de juge de paix à Chatillon de Michaille puis à Sombernon, tout en poursuivant ses recherches historiques.
Révoqué après la républicanisation de l’administration qui suit le départ de Mac-Mahon, il revient dans sa ville natale et se consacre uniquement à la recherche et à la publication de nombreux articles archéologiques et historiques principalement au sein de la SHAB .

Charles Aubertin meurt le 30 avril 1902 après avoir légué par testament sa correspondance scientifique et ses notes personnelles à la SHAB qui a déposé le fonds aux Archives Municipales de Beaune.
Vous pouvez consulter l’inventaire de ce fonds sur les pages des Archives : Les fonds privés : des ressources précieuses pour l’histoire de Beaune

MAIRIE DE BEAUNE
beaune@mairie-beaune.fr
  • Standard Hôtel de Ville :
    03 80 24 56 78
  • 8 rue de l’Hôtel de Ville
    BP 30191
    21205 BEAUNE Cedex
Mairie de Beaune